Nouvelles RSS des sites web
Semaine Réduction Déchets
Actualités - Pages récentes

logo_50.jpg




Site bient�t en travaux
consulter la page Fb
pour les sorties de l'�t�

Retour sur le chantier 

Pass'Livres � Montreuil
livres-gratuitsDSCN8117-165.jpg

Les t�tards � Torcy

Les t�tards pr�s de chez moi

Assembl�e G�n�rale

Formatif Amphibiens
le 17 f�vrier

Charlie Hebdo
Cabubandeau155.jpg

Formatif

Construction et installation 
d'un refuge � insectes

Demande au Pr�fet de suspension de la chasse

Cadeau de No�l pour
... les oies...

Expo la haie au fil des saisons
Projection gratuite
La magie des haies
M�diath�que Berck
26 nov  ï¿½ 15h

Arbres et haies des Bas-Champs

Expo 
la haie au fil des saisons


Rando du 25 octobre
Retour sur la sortie
Baies d'automne

Retour sur la journ�e 
Grandes Mar�es

Retour sur la journ�e mycologique

Ferme d'Hilbert
non au sacrifice du verger bio !
retour sur la porte-ouverte du 28 sept


eglantierbandeau160.jpg

Journ�e grandes mar�es

Journ�e mycologique

Sortie sur inscription 
le 13 sept

Randonn�e le 6 sept



La  Cour d'Appel de Douai
a accord� au gdeam-62
l'agr�ment d�partemental



Pour les sorties, pensez...

Programme d'�t� 2014

GDEAM_EdT_2juillet165.jpg

Phoques et dunes
phoque_gris_femelle-165.jpg





chantier Berce

le 24 mai � Blangy sur Ternoise
affiche-a3-fdn2014-okbandeau165.jpg

berce-echo-du-touquet-14-05-2014-165.jpg


La migration des oiseaux

barges-rousses-courlis_PB165.jpg


livres-gratuitsDSCN8117-165.jpg





couverture2014-100.jpg

haveneaux

Tir de blaireaux de nuit
participation du GDEAM-62 � la consultation

Les oiseaux du jardin en hiver
retour sur l'apr�s midi
du 7 d�c


SERD
Revue de presse

Troc'Livres � Montreuil


Troc'Livres � Hucqueliers

Des livres pour les voyageurs

Des livres pour les Restos d'Etaples




 SCOT du Montreuillois





Petite revue de presse
sur les phoques

ce-13-08-201-phoques-160.jpg




Programme de l'�t� 2013...
depliant_ete_couv-80.jpg
F�vrier mars 2013
Reportages photo

Le plastique sur le littoral

Plage de Dannes
L'enfer du plastique en laisses de mer...

Laisses de mer



Pollution lumineuse
arr�t� du 25 janvier 2013

Retour sur le ma�s Monsanto NK603


Participez au projet b�n�vole  en ligne
 nuage-mots+++++gdeam160.jpg

justice-balance-120.jpg
Permis de construire en for�t , au Touquet
vdn-30-01-2013-165.jpg

justice-balance-120.jpg
 La Cour de Cassation donne raison au GDEAM
rejet des pourvois de la commune du Touquet

Communiqu� de presse du 18-01-2013

justice-balance-120.jpg
Le Touquet
 Pierre et Vacances
25 ans apr�s...

canard-23-01-2013-pvacances-165.jpg


Empreinte écologique
Visites

 1459318 visiteurs

 9 visiteurs en ligne

Méthodes de cowboy - Astradec à Beaumerie

Déchetterie et compostage à Beaumerie...

Janvier 2011 :

annulation de la décision de la CCM attribuant le marché des déchets verts à Astradec

dechetterie_de_Beaumerie,_VdN_26.1.2011-260.jpg
dechetterie_de_Beaumerie,_VdN_28.1.2011-260.jpg




25 janvier : le juge des référés du Tribunal Administratif de Lille annule la décision de la Communauté de Communes du Montreuillois qui avait retenu l'offre d'Astradec concernant le marché des déchets verts. La décision avait été attaquée par Agriopale.

Extrait de l'ordonnance

extrait-ordonnance-25-01-2011-500.jpg

La CCM se trouve donc confrontée à un choix :

OPTION 1
 Le juge des référés lui ordonne de reprendre la procédure au stade de l'examen des offres si elle envisage de poursuivre la conclusion du contrat. La CCM suit cette voie : l'offre d'Astradec n'est pas recevable, il ne reste plus que celle d'Agriopale...

OPTION 2
Pour faire baisser les prix, remettre de l'ordre, purger les abcès...
La CCM décide de ne pas donner suite à l'appel d'offres en cours et de relancer un nouvel appel d'offres sur de nouvelles bases .
Le règlement de l'appel d'offre peut être revu, accorder une part plus importante aux critères environnementaux, exiger la production des documents d'urbanisme attestant de la conformité des installations à la règlementation....

OPTION 3...?
La CCM décide de ne pas donner suite à l'appel d'offres en cours et de ne pas relancer un nouvel appel d'offres... se lance dans des négociations...


Début janvier 2011


carte-beaumeries-chartreuse-300.jpg

Vue sur la Chartreuse de Neuville depuis le site d'Astradec
beaumerie-astradec-chartreuse-525.jpg


Vue sur les remparts de Montreuil depuis le site d'Astradec
beaumerie-astradec-remparts-525.jpg

Quai en béton, bennes, bungalow... clôtures...mobiles de fortune, l'improvisation la plus complète !!!
 beaumerie-astradec-ensemble2-180.jpgbeaumerie-astradec-quai-180.jpgbeaumerie-astradec-quai2-180.jpg



Fin décembre 2010

Le site, à gauche du château d'eau, vu depuis les remparts de Montreuil , fin décembre 2010.
Le front sud-est des remparts offre la vue d'un paysage rural, peu aménagé.
rempart-ch5-540.jpg

Une déchetterie et un centre de compostage qui n'ont pas d'existence légale sont en cours de mise en place sur la commune de Beaumerie, au pied du château d'eau d'Ecuires, au sud est de Montreuil. Comment en est-on arrivé là?


 Carte_CC_du_montreuillois-astradec-90.jpgbeaumeries-compostage-astradec-300.jpg
chateau-90.jpg

Le site est long d'une centaine de mètres, parallèlement à la D138 qui donne accès à Montreuil et réserve une belle vue  sur les remparts et la ville. Il est au bord d'un itinéraire de petite randonnée (en violet sur la carte) d'où l'on découvre également la Chartreuse de Neuville. Un panorama circulaire assez exceptionnel. Le choix du site d'un point de vue paysager est donc tout à fait regrettable pour ne pas dire incompréhensible.


Les photos du chantier prises par un temps brumeux montrent en arrière plan ce panorama urbain de qualité.

vue vers le nord-ouest
depuis la route
qui rejoint Beaumerie
 vue-pano-130.jpg
beaumerie-ens-130.jpg
partie du chantier
recouverte d'enrobés
au bord de la D138 :
les arbres
en arrière-plan
beaumerie-ensemble-130.jpg
chantier-remparts-130.jpg
zone prête à
recevoir les enrobés
bidim prêt à recevoir
les enrobés
bidim-130.jpg
chantier2-130.jpg
60 cm d'enrobés
recouvrent le bidim




Les appels d'offre de la CCM, fin novembre 2010

Deux appels d'offre ont été lancés par la Communauté de Communes du Montreuilllois avec une date de péremption au 10 décembre 2010. L'un pour une location de déchetterie mobile, l'autre pour l'accueil et le traitement des déchets verts de la CCM.
Les offres ont été publiées sur le site klekoon.
appel-offre-internet-dechetterie-250.jpg appel-offre-internet-dechets_verts-250.jpg


Les critères à remplir  et la sélection des dossiers


Ils sont précisés dans les articles 7 et 9 du règlement de consultation et d'exécution du marché. On lira avec attention le détail de ces articles dont seuls quelques extraits sont cités ci-dessous.

 Extraits de l'article 7
ARTICLE 7 : MODALITES DE PRESENTATION DES OFFRES

Conformément au Code des Marchés Publics, les candidats devront fournir un dossier complet constitué des pièces suivantes :
....
Les renseignements permettant d’évaluer les capacités professionnelles, techniques, et financières du candidat :
 Le ou les arrêtés préfectoraux justifiant de l’autorisation d’exploiter le site et indiquant sa capacité (en tonnes/j ou en tonnes/an)

- Pièces constitutives DE l’OFFRE :
Le projet de marché comprendra a minima les pièces suivantes:
1. L’Acte d’Engagement (DC3) à compléter, dater et signer par le représentant habilité du candidat,
2. Le Bordereau des Prix Unitaires (BPU) établi par le candidat à compléter et signer par le candidat,
3. Un Mémoire Technique justificatif des dispositions que le candidat se propose d’adopter pour l’exécution de la prestation.
4. Le présent document appelé document de la consultation et de l’exécution de ce marché daté, tamponné et signé ainsi que le CCTP,
5. L’annexe n° 1 du DCE
6- Les mesures prises pour le respect de l’environnement (eau, sol, air, bruit, risque...)
7- La description du process de valorisation et les filières d’écoulement pour la partie des végétaux valorisés propriétés du titulaire.
8- Les jours et heures d’ouverture et l’organisation mise en oeuvre pour minimiser la fermeture du site (maximum 48h consécutives)
9- La sécurité et l’organisation du site : l’existence d’un plan de circulation, l’organisation pour assurer la fluidité de circulation sur le site et limiter le temps d’attente, l’aménagement et l’état des voiries, la facilité de déchargement...
Ce Mémoire représentera une pièce majeure dans le jugement de la valeur technique de l’offre. Le candidat devra donc apporter un effort tout particulier à la constitution de ce document.

Extraits de l'article 9
ARTICLE 9 : SELECTION DES CANDIDATURES
9.1 – Sélection des candidatures :
La recevabilité des candidatures est examinée en application des articles 44, 45 et 52 du code des marchés publics.
Les critères de sélection des candidatures sont les capacités techniques (moyens matériels et humains), financières et professionnelles en rapport et proportionnées à l’objet du marché.
Les candidatures sont examinées au vu des éléments décris à l’article 7.2.A et B.
Les candidatures qui ne sont pas recevables en application des articles 43 et 44 du code des marchés publics, qui ne sont pas accompagnées des pièces mentionnées à l’article 7.2. A et B du présent règlement, ou qui ne présentent pas des garanties techniques et financières suffisantes, ne sont pas admises.
 


Les offres d'Astradec retenues par la CCM le 15 décembre...


Les offres ont été ouvertes le 13 décembre 2010 et ce sont celles de la société Astradec dont le siège social est à Wizernes qui ont été retenues le 15 décembre.

Concernant l'accueil et le traitement des déchets verts, Agriopale de Cucq, bénéficiaire du précédent marché, pratiquait 27 euros la tonne. Astradec a proposé 13,60 euros la tonne, Agriopale a proposé 19 euros la tonne.
En moyenne, dans le Nord Pas de Calais, le coût de la tonne compostée se situe entre 19 et 20 euros (information SATEGE).
Concernant la déchetterie mobile sous contrat précédemment avec SITA, l'offre d'Astradec à 38 756 euros HT est largement moins disante que celle de SITA qui se situe vers 90 000 euros...

Ces offres ont de quoi surprendre... Il eut été instructif de demander à Astradec la ventilation de ses coûts de fonctionnement pour parvenir à des tarifs aussi bas.

Il est manifeste que si Astradec casse les prix c'est pour s'implanter localement. La technique consiste ici à démarrer par une "petite" installation qui ne relève que d'une déclaration en préfecture . Quand la situation sera régularisée, Astradec pourra toujours envisager de passer à la vitesse supérieure et sur la base de son implantation obtiendra vraisemblablement un arrêté d'autorisation,...  sans doutes à ce stade là, pour faire face aux nuisances, sera-t-il nécessaire d'envisager des constructions qui achèveront de dégrader le site....


Astradec n'a pas de récépissé préfectoral l'autorisant à exploiter le site...

et n'est sans doutes pas propriétaire du site ....


L'entreprise Lefrançois travaille sur le site pour Astradec depuis le 22 décembre.
Mais Astradec n'est semble-t-il pas propriétaire du site ! En effet , la SAFER susceptible de préempter lors de la vente a seulement reçu la notification du notaire l'informant de la mise en vente. La SAFER examinera le cas en janvier...


Plus grave, Astradec n'a pas de récepisse préfectoral de sa déclaration mais simplement un reçu de dépôt en date du 8 décembre. L'instruction du dossier en DREAL se fera en janvier pour un  récépissé à une date indéfinie.... Ce simple fait aurait dû amener au refus de l'offre d'Astradec.


Comment en est-on arrivé là?

Le site, dont il est prévisiible qu'il s'étendra et surtout qu'il se construira, est à moins de 1km des remparts de Montreuil, à moins de 800 m en amont de la station de pompage de Montreuil. le village de Beaumeries est sous les vents dominants...
On imagine sans peine la colère et l'incompréhension des habitants de Beaumerie qui découvrent ce projet sorti du chapeau par certains de leurs élus (la décisions n'a pas été prise à l'unanimité du conseil municipal) en si peu de temps et sans aucune information de la population....
Il n'y a donc pas lieu de s'étonner quand on apprend en particulier, par les articles de presse, que les modalités de fonctionnement du site telles que les horaires de fonctionnement sont inconnues . On est dès lors en droit de s'interroger sur la sécurité et l'organisation du site, les conditions de circulation...

Il faut comprendre que la CCM n'a aucun pouvoir sur le fonctionnement d'un tel site dont l'emplacement n'est finalement que le résultat de l'opportunité, dans des délais très courts, beaucoup trop courts, de la disponibilité d'un terrain trouvé à la hâte. C'est la préfecture qui par arrêté définira ce qui est possible sur le site et ce qui n'est pas possible. Le site sera susceptible de recevoir, dans ce contexte simplement déclaratif, boues d'épandage urbaines, déchets animaux, effluents d'élevages... à hauteur de 30 à 50 tonnes par jour, comme en attestent les rubriques de la déclaration déposée en préfecture . Bonjour les nuisances olfactives dans un site non couvert !

Ci-dessous, les rubriques déclarées en préfecture par Astradec.... On lira tout particulièrement, en bas de la page 1, la rubrique 2780-2 et en haut de la page 2, la rubrique 2780-1...

Sur ces seules rubriques 2780-1 et 2, il faut comprendre que le site pourra accueillir entre 11000 et 18000 tonnes de déchets organiques, c'est à dire ceux de la CCM (maxi 2350 tonnes annuelles, cf le marché passé) et ceux de l'équivalent de 3 à 7 fois les déchets de la CCM en provenance de ...??????

 astradec-declaration1-300.jpgastradec-declaration2-300.jpg

Pour que la CCM ait un pouvoir sur un tel site et sur l'avenir d'un tel site, il faudrait qu'elle en soit propriétaire et qu'elle confie ensuite éventuellement le traitement des déchets à des entreprises, si elle ne les prend pas en charge directement.

Ici la situation est inquiétante car Astradec a manifestement fait le forcing  en cassant les prix pour s'implanter localement. Il est vraisemblable qu'Astradec n'a pas les reins assez solides pour faire face à un fonctionnement dans de telles conditions financières bien longtemps. Cela veut dire qu'Astradec cherchera d'autres marchés de déchets qui seront traités sur le site de Beaumerie et s'étendra. cela veut dire aussi que, très vraisemblablement, le site tombera à court ou moyen terme dans l'escarcelle d'un grand groupe (Suez Environnement, via SITA, ou Veolia, par exemple, par l'intermédiaire de SEDE dont le siège social est à Arras) qui le rachètera et le....développera... Car le coût de traitement ,à la tonne, des déchets d'un centre, on le sait bien, décroit quand les volumes traités augmentent !
Une belle catastrophe en prévision...

Des critères d'évaluation des appels d'offre qui minimisent dramatiquement les aspects environnementaux...


On peut aussi déplorer, indépendamment du fait qu'il aurait dû être recalé pour absence d'arrêté préfectoral, que si le moins disant a fait illusion dans cet appel d'offre c'est parce que les critères d'évaluation explicités dans l'appel d'offre réservent 80% de la notation aux seuls critères financiers et seulement 20% de la notation aux critère techniques.

Les exigences environnementales quant à elles n'apparaissent que pour 5 points sur les 20 points des critères techniques et le critère paysager n'est même pas cité de façon explicite ! Au total, les critères environnementaux n'auront pesé que pour 5 points sur 100 dans l'évaluation des offres !

Comment est-ce possible dans le contexte remarquable du Montreuillois ? Voilà qui explique comment une commission d'examen des appels d'offre se retrouve avec un candidat "moins disant" qui sort de son chapeau une nouvelle implantation à quelques centaines de mètres des remparts et du captage d'eau de Montreuil. Qui plus est à 56 m d'altitude :  visibilité garantie depuis les remparts dès que des bâtiments seront construits !

Mais aussi pourquoi avoir donné suite à une offre qui ne comportait pas les pièces règlemenatires et, en premier lieu, ne comportait pas la pièce actant le récepissé préfectoral de la déclaration d'Astradec ? Il est vraisemblable que le marché passé  dans ces conditions litigieuses sera attaqué au tribunal par les entreprises évincées et, pourquoi pas, par des contribuables de la CCM qui ont, à ce titre de contribuables,  "intérêt à agir", dit-on, en termes juridiques...

Les critères de sélection et d'évaluation figurent dans l'article 9 du règlement de l'appel d'offre.


arrete-02-04-97-dechetterie-530.jpg


Et pour réduire ses déchets...


Quelques idées mises en oeuvre lors de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets de novembre 2010

Les écomatismes – http://www.lesecomatismes.com
Site à l’initiative du CG de la Gironde.
Les écomatismes, ce sont des gestes simples, des réflexes que nous pouvons tous adopter. Ils nous permettent sans contrainte de réduire la quantité de déchets que nous produisons et de faire en sorte que ceux-ci soient le moins toxique possible.
Avec les écomatismes, chacun pourrait réduire facilement de 100 kilos sa production annuelle de déchets.


Vous connaissez le principe du compostage individuel Cette video de la mairie de Quimper montre comment le mettre en place




Connaissez-vous le lombricompostage ? Voyez cette video de la CC de Millau






Date de création : 24/12/2010 @ 13:56
Dernière modification : 28/01/2011 @ 19:02
Catégorie : Méthodes de cowboy
Page lue 10953 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

 
Réactions à cet article


Réaction n°32 

par odeurs62 le 23/01/2012 @ 11:34

Bonjour à tous,

Concernant l'affaire de Beaumerie, je pense que certains d'entre vous avaient vu clair depuis le début... Puisqu'il semble que ce ne soit effectivement qu'un début.

Les choses s'accelerent et les travaux ont repris de plus belle depuis quelques temps! que nous réserve la société exploitante? J'ai même vu qu'un bassin se creusait en passant devant le site!

Comment est il possible de développer un site de traitement industriel de déchets sur une zone réputée non aménageable, faute de document d'urbanisme communal!

Que fait la commune de Beaumerie? Comment Astradec se permet il une nouvelle fois d'outre passer ses droits?

C'est scandaleux. Quand le site sera construit, il sera trop tard! reveillons nous! 

 


Réaction n°31 

par gdeam le 03/02/2011 @ 20:44


à un moment, faut appeler un chat "un chat", non ?


Réaction n°30 

par haltealapub le 02/02/2011 @ 19:38

Astramachin et Agribidule,

dîtes donc, et si vous arrêtiez de citer des "marques" ?

Halte à la publicité, qu'elle soit positive ... ou négative !

Attention terrain glissant sur un site ouvert.

 


Réaction n°29 

par orchi le 21/01/2011 @ 11:17

Bonjour tout le monde...

Cette affaire fait beaucoup parler les foules, et il y a de quoi...

Je pense que ce coup de théatre d'Astradec cache quelque chose d'autre... Pour moi, il s'agit là de la premiere phase d'implantation,minime en taille mais qui va vite évoluer. Astradec n'avait pas de pied à terre sur la cote, voila chose faite. Cela commence par les déchets verts, ok mais qui ne nous dit pas que dans un an ou deux, ce sera une plate forme de transfert pour d'autres types de déchets? Astradec est lié à un grand du déchet de l'audomarois qui, avec l'affaire Flamoval va perdre beaucoup... enfin je vois peut être la mal partout, mais un balais incessant de semis remorques, on a vu mieux pour une cité touristique!


Réaction n°28 

par Econoclaste le 12/01/2011 @ 23:50

Hier Xavier Matthieu dénonçait à la TV le transfert des emplois de je ne sais plus quelle usine de pneus française en Roumanie. Coût de la fabrication en France = 10 euros, en roumanie = 5 euros. Il m'est venu une question : la création annoncée des emplois à Astradec ne va-t-elle pas se solder par la destruction d'autres, mieux payés ou plus nombreux chez Agriopale ?

C'est une question sérieuse. Qui saurait me répondre ?


Réaction n°27 

par Turdus le 12/01/2011 @ 15:35

A la lecture des diverses interventions, je constate que:

Les internautes ont la chance de pouvoir donner leur avis, même contestataires, sur ce site, alors qu'ils n'en ont nullement l'obligation ni même l'utilité.

Les interventions des "pour" sont prises en compte avec la même importance que les interventions des "contre", sauf en cas de manquement aux régles élémentaires de politesse, dans ce cas l'intervention est censurée jusqu'à reformulation correcte.

Par ailleurs, les sympathisants écologistes sont en général des gens pacifistes et partisans du respect du prochain, de la même manière qu'il respectent toute forme de vie.

Malheureusement, et l'expérience nous le prouve, il n'en est pas de même pour les opposants aux écologistes. C'est sans doute l'explication qui justifie pourquoi beaucoup des sympathisans ne laissent pas de nom ni d'adresse dans leurs interventions.

Pour revenir sur le fond de la page sur laquelle j'interviens, l'opposition du GDEAM sur ce centre de traitement de déchets verts est dans une logique évidente qui fait suite sa lutte contre l'urbanisation effrénée.

Un espace en friche ne crée aucunement de déchets verts, mais une biodiversité bien utile. En revanche dès qu'un lotissement s'y installe ce sont des volumes énormes de déchets verts sortis, on ne sait pourquoi de tontes de pelouses devenues nécessaires chaque semaine du printemps et de l'été, ainsi que de coupes d'arbres "ornementaux" qui défigurent les cités et qui poussent très, "trop", rapidement.

 

 


Réaction n°26 

par gdeam le 08/01/2011 @ 13:44

pour Laurent,
Les personnes qui adhèrent à une association, Loi 1901, comme le gdeam le font car elles partagent un minimum de points de vue, de conceptions, d'appréciation des faits etc...Les décisions du gdeam sont les décisions d'un conseil d'administration, élu en Assemblée générale, constitué de membres tous bénévoles qui votent les décisions qu'ils prennent . Ce fonctionnement est fondamentalement démocratique.
Ne vous attendez pas donc pas à ce que le gdeam s'exprime sous le nom d'une personne précise. Et les pages d'information générale sont en général anonymes pour cette raison.
En revanche des pages du site très "techniques", nécessitant des compétences  particulières ou des pages créées grâce aux apports de personnes très spécifiques peuvent faire mention de l'identité de ces personnes.
J'espère que ces explications vous auront éclairé sur le mode de fonctionnement du gdeam.


Réaction n°25 

par laurent le 08/01/2011 @ 11:35

Je vois qu'içi tres peu on le courage de mettre son prenom pour commenter !

N'est ce pas beaumerieenlutte ou gdeam ... ?

Pourquoi , pas fier de vos dire ?

Il y a de quoi !


Réaction n°24 

par beaumerieenlutte le 07/01/2011 @ 19:24

Bonsoir bellissima,

Merci de vos précisions sur l'affichage de la convention et de la copie du fax envoyé au préfet .

Toutefois vous ne pensez pas que cette société-astradec- se soit complètement moquée de nos élus municipaux de Beaumerie en signant avec la municipalité cette convention et en même temps en déclarant aux services de la préfecture qu'elle allait utiliser des boues, des déchets d'abattoir, etc ???
Quel crédit peut on apporter à des sociétés qui ont un tel comportement ???
Voilà maintenant que les médias parlent de quatre emplois créés ... avec 28000 euros de chiffres d'affaires ? je crois qu'on nous prend pour des benêts ...


Réaction n°23 

par rififi le 06/01/2011 @ 15:24

On parle de deux emplois pour les habitants de Beaumerie.

A quelle date? les candidatures sont à déposer où ?

Il n'y a peu  d'information donnée sur le dépot des candidatures ?

ASTRADEC   - Mairie?

 


DébutPrécédent [ 1 2 3 4 ] SuivantFin
 
Recherche




Agenda sorties actualité...

L'association
+ 1 Présentation
+ 2 Contacter l'association
+ 3 Devenir membre
+ 4 Publications, brochures...
+ 5 Services aux adhérents
+ 6 Rapports antérieurs
+ 7 Rapports 2007 AG 2008
+ 8 Rapports statutaires 2008
+ 9 Rapports statutaires 2009
+ Ils soutiennent le GDEAM
+ Archives presse
Boîte à outils Protection
Thématiques
+ Activités bénévoles
+ Actualités archivées
+ Animations-Chantiers
+ Animations-Scolaires
+ Animations-Sorties
+ Atlas des coccinelles
+ Atlas des papillons de nuit
+ Chasse
+ Côte
+ Déchets-décharges
+ Etudes
+ Expo Arbres remarquables
+ Expo papillons de nuit
+ Faune
+ Flore-Végétation
+ Fonge
+ Haies
+ Hommages
+ Inondations
+ Jardin : bonnes pratiques
+ Juridique
+ Manifestations
+ OGM
+ PLU
+ Paysages - Sites
+ Pesticides
+ Plastique
+ Pollution lumineuse
+ Protection
+ Réserve Naturelle de BdC
+ Stages
+ Travailler dans l'environnement
Enquêtes publiques
Chardons de l'environnement
Webmaster - Infos
Ecrire à GDEAM-62  Webmestre
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile

  pied-page-canche.jpg

GuppY - http://www.freeguppy.org/    Site créé avec GuppY v4.5.18 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.31 seconde